Porsche 917, l’arme fatale

La Porsche 917 a été, sans aucun doute, la voiture de competition la plus importante jamais produite par Zuffenhausen. Si aujourd'hui, la 917 peut sembler simpliste, pour l'époque, elle a atteint un niveau de performance que peu, voire aucune, de ses rivales n'ont pu égaler.

 

De plus, ses succès s'étendaient non seulement aux traditionnelle des courses d’endurance, mais aussi dans le championnat Can-Am en Amérique du Nord.

 

Il existe d’inombrables articles au sujet de cette voiture mythique, tant au niveau des specifications techniques que de son palmarès en course.

 

Des pilotes prestigieux tels que Mark Donohue et Jo Siffert, entre autres, ont remportés de nombreux succès en course, participant à forger la légende de la 917.

 

La conception

 

L’origine de la Porsche 917 est étroitement liée une forte personnalité d’un membre de la famille, à savoir Ferdinand Piëch (neveu de Ferry Porsche). Piëch voulait à tout prix, de part son ego surdimensionné, laisser une trace dans l’histoire. Son but, offrir à « sa » marque la première victoire aux 24 Heures du Mans, toutes catégories confondues.

 

Le développement de la 917 débute en 1969 et fut tout d’abord construite à 25 exemplaires (obligatoire pour son homologation) en 9 mois seulement !

 

Les coûts de développement furent si exorbitants qu'ils engloutirent presque tout le budget compétition, et même l'avenir de la marque toute entière aurait été en péril si la 917 avait été un échec. De plus, Piëch « oublia » simplement d’en informer son oncle, Ferry Porsche !

 

La phase d’homologation par la FIA fut d’ailleurs assez épique, elle du s’effectuer en plusieurs fois, car certaines des premières 25 voitures n’étaient pas complètes! On reconnaît bien le culot et la pression que Piëch exerçait sur ses équipes afin de pouvoir engager la 917 lors de l’édition 1970 des 24 Heures du Mans.

 

À l'époque, la politique de Porsche était d'utiliser un véhicule de course une seule fois avant de le vendre à un client et de le remplacer par un nouvel exemplaire. Par conséquent, l'usine produisait plus de 30 à 40 voitures de course par an, ce qui signifie qu'aux yeux de Piech, la construction d'un lot de 25 voitures n'était pas une tache trop onéreuse.

 

Performances

 

Dès sa conception, la voiture était loin d'être parfaite, mais elle progressa rapidement. La 917 était équipée de diverses motorisations V12 allant de 4,5 à 5,4 litres de cylindrée, développant de 580 cv à 1'100 cv ce qui était pour l’époque tout simplement le moteur de course le plus puissant jamais construit. Stratosphérique !

 

Les problèmes majeurs se situaient au niveau de l’aérodynamique, car à très haute vitesse (vitesse max. 370 km/h) comme dans la ligne droite des Hunaudières au Mans, la voiture avait tendance soit à décoller ou l’effet inverse, le risque de voir l’arrière passer devant lors de freinage « appuyés ».

 

Modifications permanentes

 

Etant parfaitement conscient que la voiture n’était pas au point aérodynamiquement, plusieurs pilotes étaient retissant à piloter la 917 lors de ses différentes phases de modifications, ils mettaient simplement leur vie en danger à chaque tour de circuit.

 

De multiples modifications ont été effectuées, principalement sur la partie arrière de la voiture afin de la rendre plus stable à haute vitesse. Sans entrer trop dans les détails, la 917 fut déclinée en 3 versions principales : 917 K « Kurzheck », 917 LH « Langheck » et 917 Spyder pour les courses CAN-AM aux États-Unis.

 

Le succès arrive

 

Finalement, le 14 juin 1970, Hans Herrmann et Richard Attwood offrirent à Porsche à bord de leur 917K rouge No 23 de l’écurie Porsche KG Salzburg, sa première victoire au classement général des 24 Heures du Mans.

 

Gérard Larrousse et Willi Kauhsen s’atttibuèrent la 2ème place à bord de la 917LH No 3 « Psychédélique » de l’écurie Martini Racing Team.

 

A la 3ème place, on retrouve également une Porsche 908/2L de l’écurie Martini Racing Team pilotée par Rudi Lins et Helmut Marko.

 

Ce fut un triomphe total pour la marque et particulièrement pour les concepteurs de la 917, Ferdinand Piëch, Hans Mezger et Helmut Flegl.

 

De plus, cette édition a servi de support au film Le Mans, en partie tourné pendant cette course. La production louera le circuit pendant tout l'été et les plans avec Steve McQueen au volant d’une 917 seront tournés à ce moment-là pour des raisons d'assurances. La notoriété de la 917 sera encore accentuée grâce au film qui sorti en 1971.

 

Pour l’édition du Mans 1971, la Porsche 917 bat le record de distance avec 5 335,31 km parcourus (soit plus de 222 km/h de moyenne), record qu'elle a détenu jusqu'en 2010. En 1970, la 917 remporta 7 courses sur 10 et en 1971 7 victoires sur 11 courses ! Résultats sans appel !

 

L’année 1971 vit également l’apparition d’une 917/20 dans une livrée particulière « cochon rose » très inhabituelle pour l’époque, voire unique à ce jour. La voiture se trouve actuellement au Musée Porsche à Stuttgart.

 

CAN-AM

 

Parallèlement, Porsche décida de tenter l’aventure dans le championnat CAN-AM en Amérique du Nord. Certaines des 917 engagées développaient plus de 1'400 cv ! En 1972 et 1973, la 917 remportait 8 courses.

 

Les écuries

 

En plus du team officiel de la marque, les écuries principales privées utilisant en courses des 917 sont JWA (John Wyer Antomotive) avec leur fameuse livrée Gulf et Martini Racing Team.

 

Les No de chassis

 

La Porsche 917 fut construite à 65 exemplaires (toutes n’ont pas roulé) entre 1969 et 1971. 44 en version K et/ou LH et 21 Spyder pour les courses CAN-AM. Vous trouverez sur les sites www.962group.com (EN) www.arthomobiles.fr (FR) la liste complète des No de chassis et leur destin.

L’engagement en course des 917 prit fin en 1975.

 

Collectionneurs et fans

 

Grâce à la magie des réseaux sociaux, il existe encore de nos jour, 52 ans après son apparition, de nombreux groupes de fan, collectionneurs et artistes qui nous font revivre cette époque à travers des photos d’archives et vidéo. Porsche 917 Officiel 

 

De même, le site It’s my World propose de nombreuses oeuvres d’art et imprimés sur le monde Porsche en général et la 917.

 

La Porsche 917 fut déclarée « voiture de compétition du siècle » par plus de 50 experts internationaux et reste pour beaucoup la voiture de course ultime du début des années 1970.

 

Elle écrivit une page importante dans l’histoire de la marque qui détient à ce jour le record de 19 victoires aux 24 Heures du Mans.

 

En route pour vivre pleinement votre passion!

 

 

Illustration 917 No 20 par Jean-Pierre Montreuil